Petits conifères bleus

Publié le par Keloise

 

                                                                   

 

Des végétaux de caractère

 

Les conifères ont des silhouettes et des dimensions très différentes d'une espèce et même d'une variété à l'autre, c'est ce qui fait leur richesse. Les formes naines s'intègrent plus aisément dans nos petits jardins. Celles à feuillage bleuté conviennent parfaitement dans les compositions très contemporaines et se marient idéalement avec les décors de terrasse. D'autant qu'ils sont plutôt moins vigoureux que les formes à feuillage vert.

 

Plantes de caractère pour jardin à forte personnalité

 

Les conifères ont des silhouettes, textures et dimensions très différentes d'une espèce et même d'une variété à l'autre, c'est ce qui fait leur charme. Leurs silhouettes régulières et compactes apportent une touche très architecturée au jardin. Leur feuillage bleuté convient parfaitement aux compositions très contemporaines et aux décors de terrasse. Ces petits arbres réussissent très bien zones ombragées, qu'ils éclairent de leur couleur inhabituelle. L'intensité du bleu des feuillages évolue avec l'ensoleillement et les saisons. Le coloris est généralement plus vif au printemps chez les jeunes pousses, puis il évolue au cours de la saison vers le glauque, l'argenté ou le pourpre selon les variétés.

 

Traditionnellement, les conifères nains bleus étaient destinés à une plantation en rocaille, près d'un escalier ou en bordure. Mais ce sont aussi d'excellents arbustes persistants pour les petits jardins, notamment en ville. Les formes pyramidales ou rondes peuvent être utilisées comme des topiaires et intégrées dans les bordures de buis pour en ponctuer les angles ou les rehausser d'un élément décoratif. Les variétés à port étalé pourront servir de couvre-sol sur les talus mi-ombragés ou être plantées en bordure des massifs de vivaces.

 

Pour un balcon toujours présent

 

La croissance très lente chez les espèces à aiguilles réduit l'entretien et permet la culture en pot. Les petits conifères bleus accompagnent fort bien les plantations saisonnières, leur allure structurée donne du corps et de la tenue à la composition. Associez bulbes de printemps (perce-neige, crocus, narcisses, jacinthes) arbustes à feuillage panaché et fleurs saisonnières. En été, la fantaisie des Nemesia bleus ('Blue Bird' par exemple) ou des lobélias donne un peu de souplesse à la rigidité un peu solennelle de ces conifères.

 

Prévoyez des bacs de 30 cm de côté et plus, impérativement installés à mi-ombre et surtout éloignés de tout mur réfléchissant, afin d'éviter que les aiguilles ne grillent par temps chaud et très ensoleillé. La plupart des variétés bleutées présentent une excellente résistance à la pollution atmosphérique.

 

Jouez avec les feuillages dorés

 

Les conifères nains à feuillage bleuté sont magnifiquement mis en valeur avec des graminées à feuillage doré, des vivaces à fleurs jaunes ou à feuillage bleuté. Optez surtout pour des formes persistantes, afin d'obtenir cette belle association contrastée durant toute l'année.

 

Pour une ambiance éclatante et lumineuse, associez les conifères nains bleus avec ces plantes vivaces au feuillage doré :

 

Polemonium 'Brise d'Anjou', une touffe ravissante de feuillage panaché, illuminée de fleurs bleues au printemps. Acorus gramineus 'Ogon', un beau feuillage herbacé doré qui s'impose à mi-ombre, formant une belle touffe compacte. Cette plante sera accompagnée dans les sols frais par diverses laîches dorées comme Carex elata 'Aurea' (ou 'Bowles Golden'), d'une grande finesse et d'un or vif au printemps. Carex hachijoensis 'Evergold' est plus petit (10 cm de haut), mais il peut former une bordure de toute beauté en compagnie d'un genévrier bleu. Toujours dans le domaine des herbes ornementales, Millium effusum 'Aureum' est sans doute une des plus légères, à conseiller avec les conifères pyramidaux à une exposition ombragée. Le feuillage vert pâle presque jaune de certaines euphorbes petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) est aussi du plus grand intérêt.

 

Certaines vivaces non persistantes font aussi de bonnes compagnes pour les conifères nains bleus. C'est le cas de : Lysimachia nummularia 'Aurea', un véritable tapis d'or, qui disparaît en hiver, mais se montre irremplaçable en été, y compris dans des situations très ombragées. Il faut la conseiller avec les conifères plats et étalés, pour composer une bordure tout en contrastes. Hakonechloa macra 'Aureola', une gracieuse graminée, au feuillage très lumineux d'une densité généreuse s'associe parfaitement aux conifères bleus en forme de boule ou de pyramide. Si vous désirez un couvre-sol irrésistible, mais assez envahissant, optez pour le feuillage panaché de Aegopodium podagraria 'Variegata'. Il fait merveille avec les conifères bleus de forme fastigiée.

 

Vous pouvez aussi travailler en camaïeux, en jouant sur les tons bleutés et argentés, pour un effet très chic. Ponctuez alors la scène de quelques taches rouge vif (des coquelicots par exemple) afin de l'animer à la belle saison.

 

Parmi les vivaces bleutées, utilisez en couvre-sol : Acaena, Dianthus arenarius et les fétuques (Festuca glauca et Festuca amethystina). Pour compléter l'association, le chardon Eryngium amethystinum (attention, il pique), l'opulent Hosta sieboldiana "Bressingham Blue" et Thalictrum delavayi donneront d'excellents résultats selon les types de sols.

 

N'hésitez pas à composer un joli contraste avec un petit buisson à floraison jaune d'or, comme les Cytisus praecox ou le Genista hispanica, parfaits avec des conifères étalés ou pyramidaux, tandis que les forsythias se marierons à merveille avec des conifères bleutés fastigiés.

 

Pour obtenir un effet coloré permanent, associez les petits conifères bleus à des fusains panachés (Euonymus fortunei "Emerald Gaiety" ou "Emerald n" Gold").

 

Ils poussent tout seul

 

Un sol bien aéré, filtrant en hiver, mais riche et restant frais en été est la base de la réussite. Les conifères bleus craignent l'humidité stagnante et les excès de sécheresse. Un fort apport de matière organique au moment de la plantation est donc conseillé. Ajoutez systématiquement 20 % de fertilisant à base de fumiers et d'algues à la terre d'origine. La présence excessive de calcaire est mal tolérée par les sapins bleus nains, tandis que les genévriers ou les faux cyprès l'acceptent sans problème.


Le plein soleil est toléré dans un jardin en situation bien aérée, sinon, la mi-ombre est idéale, avec une préférence pour une plantation à l'est, la terre ne devant pas trop vite se réchauffer en cas de gel. Les conifères nains bleus craignent les vents desséchants.

 

La croissance est très lente pour tous les sapins nains, généralement moins de 10 cm par an, mais la vitesse de pousse augmente avec l'âge. Les formes fastigiées poussent plus vite de même que les conifères tapissants. Mais d'une manière générale, les variétés bleues sont plutôt paresseuses.


Distances de plantation : pour les petites espèces, laissez au moins 1 m entre chaque plante, à moins de souhaiter constituer des petits groupes (fort esthétiques au milieu d'un tapis de bruyères). Dans ce cas, une distance de 50 à 60 cm suffit. Pour les formes étalées et les grands conifères, il est important de connaître les dimensions adultes avant la plantation et de prévoir l'étalement futur.

 

Aucune taille spécifique n'est obligatoire. Les conifères nains prennent naturellement une forme très compacte. Il est toutefois nécessaire d'intervenir dans le cas où la plante forme deux flèches (pousse principale), afin de n'en conserver qu'une, ce qui assurera une forme pyramidale. Chez les formes étalées, il est conseillé de tailler les pousses verticales qui se forment, afin de respecter la silhouette tapissante, très originale de ces variétés.

 

Conseils de pépiniériste

 

N'hésitez pas à doucher le feuillage des conifères nains bleus à l'eau fraîche chaque soir de canicule. Au moment de la plantation, trempez bien la motte dans l'eau pour qu'elle s'imbibe complètement. C'est un des secrets d'une bonne reprise en toute saison.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Fiches conseils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article