Les haies à baies

Publié le par Keloise

 

Une mangeoire grandeur nature

 

Une grande partie des fruits décoratifs sont très appréciés des oiseaux. Il ne faut pourtant pas craindre de voir la haie pillée du jour au lendemain ! Bien au contraire … En choisissant des espèces dont la maturité des fruits est décalée, on obtient un spectacle de longue durée qui commence en août pour se terminer en fin février ou début de mars, et on se ménage de beaux effets. Nombre de fruits mûrissent en effet très tard (le lierre, certaines pommes) et les oiseaux n'y touchent pas tant qu'ils n'ont pas été ramollis par plusieurs gelées successives. Par ailleurs, sachez que les fruits blancs ou les fruits jaunes restent boudés par les oiseaux jusqu'à ce qu'ils n'aient plus rien d'autre à se mettre dans le bec !

 

Beaucoup de jardiniers "bio" apprécieront la nourriture d'appoint apportée aux oiseaux par la haie d'arbustes à fruits décoratifs. En les fixant sur place, autour du jardin, ils resteront présents au printemps et en été pour protéger les légumes des chenilles, les rosiers des pucerons et bien d'autres parasites.

 

Le gîte en plus du couvert

 

Les arbustes épineux comme le pyracantha ou les berbéris protègent les oiseaux contre nombre de prédateurs comme les chats, les petits carnivores ou encore les rapaces. Ils les apprécient tout particulièrement pour construire leurs nids. L'ajout d'espèces à feuillage persistant, comme les houx et les mahonias, leur assure une protection supplémentaire et permet aux oiseaux de trouver refuge dans la haie durant l'hiver. Lorsqu'ils bénéficient à la fois du gîte et du couvert , les oiseaux ne s'éloignent plus du jardin . et on peut facilement se passer du pulvérisateur.

 

Quelques essences à utiliser ?

 

 

- Pyracantha (Pyracantha talantolides)

 

D''innombrables fruits orange, rouge ou jaunes sur des tiges un peu raides et garnies d'épines. Seuls ou mélangés à d'autres arbustes, ils forment une haie infranchissable. La floraison blanche au printemps est aussi très décorative.
Hauteur : 2,50m; étalement, 2m.

 

 

- Pommier "Golden Homet" (Malus "Golden Homet)

 

Des mini golden en abondance tout au long des branches dès le mois d'août. Très décoratives, elles font aussi d'excellentes gelées. Les oiseaux s'en régalent dès le mois de novembre. Hauteur : 4m, étalement : 3m.

 

 

- Callicarpa  (Callicarpa bodinieri 'Profusion')

 

Très étonnant avec ses fruits violets que les oiseaux ne mangent pas avant qu'ils noircissent sous l'effet du gel. Aussi intéressant pour son feuillage jaune vif en automne. A utiliser avec parcimonie, pour rompre la monotonie. Hauteur et étalement : 1,50m.

 

 

- Fusain d'Europe (Euonymus 'Red Cascade')

 

Des fruits curieux d'un joli rose vif qui s'ouvrent en quatre pour laisser admirer les graines orange en forme de bonnet d'évêque, le tout sur fond de magnifiques couleurs d'automne rouges. Idéal en terre calcaire . Hauteur : 4m, largeur : 2,m.

 

 

- Rosier rugueux (Rosa rugosa)

 

De très gros fruits rouges qui ressemblent à des tomates cerise succèdent aux fleurs simples, rose ou blanches. Son port dressé, compact, bien ramifié et ses tiges fortement épineuses en font un excellent arbuste de haie défensive, que l'on peut intégrer dans une haie florifère. Idéal pour meubler le pied de la haie. On choisira surtout des cultivars à floraison continue comme 'F.J. Grootendorst' ou 'Pink Grootendorst', qui restent en fleurs de la mi-juin jusqu'à la première gelée. Il en est aussi de même pour les nouvelles générations de rosiers dits " paysagers " comme les séries Meillandécor ® (Meilland), Clos Fleuri ® (Delbard) ou Nirpaysage ® (Nirp) qui offrent l'avantage de fleurir depuis le pied jusqu'au sommet de la plante et de pouvoir se tailler d'un simple coup de cisaille. Hauteur et étalement : 1,20m environ.

 

 

- Symphorine blanche (Symphoricarpos albus)

 

De gros fruit blanc pur qui évoquent des cotillons, suspendus au bout des jeunes branches. Idéal au pied de la haie pour garnir l'espace entre les arbustes plus élevés. Pousse bien à l'ombre et dans les terres pauvres. Hauteur : 1,20m, étalement : 1,50m à 2m (drageonne).

 

 

- Mahonia (Mahonia aquifolium)

 

Des grandes feuilles composées et persistantes réunies en couronne autour des branches. Destiné au premier rang des haies vives, car il ne dépasse guère 1,50 m de haut, cet arbuste persistant aux feuilles épineuses, prend une teinte rouge en fin de saison. En mars, de gros bouquets de fleurs jaune au parfum de miel suivies en août de grappes de fruits bleus très beaux. Hauteur et étalement : 1,50m.

 

 

- Houx (Ilex aquifolium 'Alaska')

 

Cette variété est autofertile. Il suffit donc d'un seul pied pour obtenir chaque année une abondante production de fruits rouges. Les feuilles assez petites sont plus élégantes que sur les autres houx. Hauteur : 3m environ ( se taille bien) étalement : 1,20m.

 

 

- Lierre arborescent (Hedera helix 'Arborescens')

 

On apprécie son feuillage persistant et ses fleurs tardives (vertes), qui régalent les abeilles en novembre. Ses branches "grimpent" entre les autres pour rendre petit à petit la haie persistante. Hauteur : jusqu'à 2 m, largeur: 1,50m.

 

 

 

 

 

Publié dans Fiches conseils

Commenter cet article