Les feuillages panachés

Publié le par Keloise

 

 

 

 

Un rayon de soleil pour l'hiver

 

Lorsque le soleil est d'humeur paresseuse, certains arbustes savent conserver une belle envie de briller. Leur feuillage panaché capte la moindre lumière et attire le regard comme s'ils étaient au soleil. Apprenons à en jouer, à la ville comme à la campagne, pour donner à notre jardin l'éclat qu'il mérite aussi en plein hiver.

 

Décor permanent

 

Peu de végétaux fleurissent en hiver et le jardin semble alors souvent un peu vide… sauf si vous pensez à planter quelques arbustes à feuillage persistant. D'une part, ceux-ci demandent moins d'entretien que les fleurs, d'autre part, ils offrent au jardin un décor permanent qui se rit des saisons. Certains d'entre eux ont la bonne idée d'apporter en plus des notes de couleurs souvent originales. Ce sont les arbustes à feuillage panaché.

 

Précieux lorsque le soleil se fait rare

 

Les feuillages panachés réveillent les journées en demi-teinte et ravivent les feuillages sombres. Plantez-les là où vous pourrez les voir de votre fenêtre, vous pourrez en profiter sans devoir mettre le nez dehors. Vu de loin, un feuillage panaché laisse le plus souvent apparaître sa couleur secondaire, le vert s'estompant presque totalement. C'est en les associant avec des persistants plus foncés que vous les remarquerez mieux. Votre œil est plus sensible aux contrastes !

 

Un rien sophistiqué

 

L'emploi des feuillages persistants panachés est recommandé dans les jardins de ville et dans toutes les compositions bien structurées. Le panaché se fond aussi toujours mieux dans un ensemble qu'un feuillage totalement coloré. Il est plus doux et plus discret. Cependant, mieux vaut ne pas en abuser pour ne pas donner une impression artificielle.

 

Indispensable pour le balcon

 

Dans le contexte assez sophistiqué du jardin suspendu, les feuillages panachés font merveille et peuvent assurer une grande partie du décor hivernal. Les tons dorés conviennent mieux aux bacs en résine blanche, tandis que les gris ou panachés crème sont très à l'aise dans les poteries naturelles.

 

En bouquet, toute l'année.


Un des plaisirs du jardinage n'est-il pas de cueillir un bouquet pour son intérieur ? Les branches de feuillage panaché rehaussent avec élégance les fleurs de couleurs très vives. Suivez la palette des saisons.

 

Tonalités complémentaires

 

Panaché doré - toniques

 

Les persistants dorés (ou panachés de jaune) apportent une note chaude et éclatante. Ils contrastent à merveille avec le vert foncé des conifères ou le brun sombre de certains troncs en hiver. Ils font merveille dans les zones mi-ombragées du jardin qu'ils éclairent et auxquelles ils apportent une note luxueuse. Les panachés dorés se comportent mieux dans un environnement ensoleillés, alors que les feuillages entièrement dorés " grillent " vite. Placez les feuillages dorés en arrière plan d'un élément de décor (statue, banc) que vous désirez mettre en valeur, l'œil sera irrésistiblement attiré.

 

Dans les régions naturellement peu ensoleillées, des groupes de plantes à feuillage jaune ou panaché de jaune apportent une note de gaieté. Un massif en camaïeu de jaune est à la fois gai, tonique, élégant.

 

Les arbustes persistants dorés (ou panachés de jaune) seront utilement soutenus par la présence d'un feuillage vert vif ou gris argenté pour éviter de donner l'impression de plantes souffreteuses. Dans les zones ombragées, l'association d'un feuillage jaune avec un pourpre, crée un effet lumineux et raffiné.

 

Panaché argenté : raffiné

 

Les arbustes persistants au feuillage bleuté, gris, argenté ou panaché de crème sont des éléments de raffinement dans le jardin. Ils apportent une note de douceur et donnent envie de les toucher. Il faut les planter en petites taches parcimonieuses, car en grand nombre, ils génèrent une impression un peu triste ou mélancolique. Ce sont des plantes de grand intérêt dans l'entourage immédiat des coins repos, car elles incitent à la contemplation et à la méditation. Ces feuillages seront surtout utilisés dans les régions peu ensoleillées, car si la lumière est vive, ils brillent et font mal aux yeux (un peu comme les fleurs blanches). Ce sont des must dans le Nord, en Normandie, en Picardie, en Ile de France, car leurs nuances subtiles prennent toute leur valeur par temps maussade et ciel voilé.

 

Les gris argenté font chanter les jaunes et donnent de l'éclat aux blancs, il soulignent le raffinement des bleus et atténuent un peu la force brutale des rouges. Avec du rose, ils se conjuguent côté tendresse.

 

Panaché crème : lumineux

 

À l'ombre dense, les panachés de crème ou de blanc se comportent mieux que les feuillages gris ou argentés.

 

Le crème s'utilise comme le blanc et sert à éclairer de zones sombres et à neutraliser des couleurs trop fortes.

 

Panaché rose : rare

 

Les arbustes persistants à feuillage tricolore où s'ajoute le rose, sont assez rares (on trouve plutôt cette particularité chez les caducs). On n'en trouve guère que chez le stranvaesia (Photinia davidiana 'Palette') et le leucothoé (Leucothoe walteri 'Rainbow').

 

Conseils du pépiniériste

 

Le manque de chlorophylle a tendance à affaiblir les végétaux panachés. Ils sont donc moins vigoureux que les formes à feuilles vertes et nécessitent plus d'attention de la part du jardinier. Il arrive parfois que de jeunes rameaux entièrement verts apparaissent dans le buisson. Supprimez rapidement ces intrus, sinon ils risquent de dominer. Au lieu de couper les pousses vertes, arrachez-les d'un coup sec pour éviter une repousse. Ce phénomène s'appelle un " retour au type ".

 

Aussi précieux soient-ils, utilisez les persistants panachés avec discernement et évitez les cacophonies dans les formes de panachures. Un mélange de taches et de rayures par exemple est très pénible pour l'œil qui ne trouve plus de points de repère. Il faut donc éviter les surcharges de motifs et plus ils sont complexes, plus ils sont utilisés avec parcimonie.

 

 

 

 

Publié dans Fiches conseils

Commenter cet article