Percheron

Publié le par Keloise

percheron2.JPG

 

 

Le Percheron ou trait percheron est la race de cheval de trait la plus répandue et la plus connue au monde, il s'agit d'un cheval grand et puissant à sang froid réputé docile et facile à manoeuvrer. En France, il porte une robe généralement grise. Issu selon la légende de chevaux arabes récupérés au 8ème siècle qui furent croisés avec des animaux de la région du Perche située au sud de la Normandie, il a été sélectionné par ses éleveurs sur sa capacité à tracter de lourdes charges au pas. Durant l'âge d'or du cheval de trait, il servait de cheval carrossier pour l'attelage et le trait rapide, et de cheval agricole pour le labour. Il fut exporté dans le monde entier et en particulier aux Etats-Unis où la plupart des Percherons portent une robe noire, et au Japon où il participe aux courses de Ban'ei. Comme tous les chevaux de trait, son élevage déclina avec la motorisation des transports et de l'agriculture, face à la concurrence du tracteur, la production de viande devint son principal débouché en France. Aujourd'hui, il a retrouvé une certaine place en attelage de loisir et pour les activités de débardage. Les éleveurs français tentent d'alléger son modèle pour le rendre plus sportif en important des étalons américains pour le croisement.

 

 

I - ETYMOLOGIE ET TERMINOLOGIE

 

Le nom que les haras nationaux français utilisent est « Percheron », il est directement issu de la région du Perche, berceau d'origine de la race. Il semble que la graphie de « cheval percheron » soit connue depuis le 9ème siècle, mais la majuscule est employée par la Société hippique percheronne et plusieurs ouvrages récents. Cependant cette tolérance n'est pas encore admise par les dictionnaires. Le dictionnaire de l'Académie française dans sa dernière édition publiée au Journal officiel le 21 mars 2007, et disponible en librairie, fait la différence entre percheron, cheval de trait, et Percheron, habitant du Perche.

 

 

II - PERCHERON FRANCAIS

 

Le Percheron est un cheval d'origine française, son exportation dans de nombreux pays a vu l'apparition de nombreuses autres lignées.

 

     1 - Histoire

 

Le berceau de la race se trouve au petit village percheron de Dorceau L'origine du percheron remonterait à 732, après la bataille de Poitiers quand une partie de la cavalerie arabe saisie à Vouilléfut répartie entre les vainqueurs originaires du Perche, de Normandie et de l'Orléanais. Il est traditionnellement élevé autour de Mortagne-au-Perche (Orne) et de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir), aux confins des départements de l'Orne, de l'Eure, d'Eure-et-Loir, de Loir-et-Cher  et de la Sarthe.

 

      2 - 20ème siècle

 

          - Déclin de l'élevage français

 

Durant la seconde guerre mondiale, tous les stocks de carburants furent utilisés par les armées et le cheval de trait  resta donc un moteur indispensable au transport comme aux travaux des champs jusqu'à la reddition des Allemands en 1945. Après la fin du conflit, les agriculteurs s'en défirent rapidement, ce qui leur permit de s'équiper de tracteurs et de moissonneuses-batteuses. La race percheronne fut de plus en plus délaissée au profit des machines et le déclin de l'élevage fut palpable dès le début des années 1950, mais surtout durant les années 1960, où l'on assista à un véritable effondrement des effectifs de chevaux de trait sans que personne ne réagisse.

 

En 1966, alors que l'élevage du percheron déclinait, plusieurs races de trait locales furent désignées comme sous-races du percheron et englobées dans le livre de ce dernier : le trait du Maine, l'augeron, le berrichon, le bourbonnais, le trait de la Loire et le nivernais.

 

         - Filière viande

 

Au début des années 1970, les effectifs de tous les chevaux de trait avaient très fortement baissé. Henry Blanc fut nommé à la direction des Haras nationaux français à cette époque, et il organisa la reconversion des neuf races de  chevaux de trait françaises en animaux de boucherie. Jusqu'en 1982, il freina les importations de viande et finança une recherche de l'INRA près de Clermont-Ferrand sur l'engraissement des poulains de trait. Il encouragea les éleveurs français, qui ne parvenaient plus à trouver d'acheteurs pour leurs animaux, à engraisser ceux-ci pour les revendre au poids aux abattoirs. C'est la boucherie chevaline qui assura, paradoxalement, une partie de la sauvegarde du percheron ainsi que des huit autres races de chevaux de trait du pays en gardant leur capital génétique intact, mais aussi en transformant leur modèle, autrefois puissant et sportif, en celui de « bêtes à viande » énormes et pataudes, affectueusement surnommées les « gros pépères » ou les « gros nounours ». Un arrêté du 24 août 1976 paru dans le Journal officiel, renomma toutes les races de « chevaux de trait » françaises en « chevaux lourds » et obligea les éleveurs à sélectionner des étalons reproducteurs les plus gros et les plus lourds possibles. Les Haras nationaux  achetèrent et approuvèrent uniquement ce type d'étalon destiné à donner naissance à des poulains produisant de la viande. Toutefois, ces efforts ne furent pas suivis par le marché de la viande de cheval et les éleveurs français furent dépassés par les importations de chevaux à bas prix venus du continent américain et des pays de l'est. Les effectifs de la plupart des races de chevaux de trait continuèrent à baisser jusqu'en 1994 et l'effondrement du prix de la viande obligea les Haras nationaux à réorienter toutes les activités liées au cheval de trait.

 

         - Renouveau de l'utilisation au travail et dans les loisirs

 

Disneyland Paris possède depuis quelques années la plus grande écurie française de percherons au travail.

 

 

III - STANDARD DE LA RACE PERCHERONNE FRANCAISE

 

Le stud-book français du percheron a été ouvert en 1883, en même temps qu'était créée la société hippique percheronne. Le percheron est un cheval de grande taille mesurant de 1,65 à 1,85 m au garrot et dont le poids adulte peut atteindre 900 à 1200 kg. La robe est très généralement grise, souvent pommelée, ou d'apparence presque blanche, ou noire. Le corps est compact et musclé, avec de fortes jambes, mais aussi une grande élégance qu'il devrait à des croisements avec des chevaux arabes vers le 7ème siècle. Le standard de la race distingue depuis quelques années deux types spécialisés :

 

- Le trait percheron est un cheval de type grand limonier, de grande taille (plus de 1,64 m) et d'un poids plus élevé (supérieur à 700 kg), il est destiné au trait lourd comme les travaux agricoles et le débardage, et il excelle pour tirer de grandes charges au pas. Son arrière-main est particulièrement musclée et sa croupe plus inclinée.

 

- Le diligencier percheron est de grande taille mais plus léger et plus enlevé dans son milieu, destiné à l'attelage.

 

- Tête : fine ; front large et carré.

 

- Oreilles : fines et longues.

 

- Encolure : longue et rouée.

 

- Dos : droit et court.

 

- Croupe : longue, droite et légèrement fendue.

 

- Queue : haute, dans le prolongement des reins.

 

- Membres : clairs et nets, bien d'aplomb.

 

- Paturons : clairs et forts.

 

- Couleur : gris ou noir.

 

- Poids moyen : 900 kg.

 

- Taille moyenne : 1,66 m.

 

- Allures : souples et légères.

 

 

IV - EXPORTATIONS

 

Au Japon, il est utilisé pour des courses très populaires sur l'île d'Hokkaïdo au cours desquelles il doit tracter des charges très lourdes.

 

 

V - PERCHERON AMERICAIN

 

On trouve des percherons aux Etats-Unis où il a été exporté dès le milieu du 19ème siècle pour les travaux agricoles.

 

 

VI - LE PERCHERON DANS L'ART ET DANS LA CULTURE POPULAIRE

 

Le percheron a souvent été représenté dans l'art et est présent dans des œuvres contemporaines.

  • Dans le jeu de rôle Donions et Dragons, les chevaux de guerre sont des percherons.

VII - QUELQUES ELEVAGES

 

- Elevage d'Egée - http://elevage-gesbert-percherons.e-monsite.com

- Elevage des Forges - http://elevagedesforges.fr

- Elevages Clavel - www.elevageclavel.fr

- Ecurie Biget - www.elevage-percheron.com

- Elevage d'Agan - http://elevage-dagan.e-monsite.com

 

 

VIII - PHOTOS

 

 025-copie-1.jpg

 0124.jpg

 0214.jpg

 0248.jpg

 2553.jpg

 02587.jpg

 25693.jpg

 041484.jpg

 0132789.jpg

 499870-animaux-chevaux-percheron.jpg

 532983-animaux-chevaux-percheron.jpg

 5488205_3.jpg

 304432773_1bdb666f9a.jpg

 1647235637.JPG

 2671633563_b064467477.jpg

 41046449573fd261d597f7b9f4f30605-1-7.jpg

 autres-animaux-de-ferme-montigny-en-morvan-france-106501021.jpg

 c19jqaa3.jpg

 canadian_percheron.jpg

 cheval_percheron.jpg

 D.jpg

 etalon_percheron_charlie_02.jpg

 ie6l4vp9.jpg

 Cheval12-0578.jpg

 Le-Mele.-Marcel-Binet.jpg

 perche37.jpg

 percheron1.jpg

 percheron2.JPG

 percheron-0001.jpg

 percheron-con-flor.JPG

 Percheron.jpg

 percheron_1.jpg

 Percheron_535036312.jpg

 Percheron_Horse_Ballara-Farm_001.png

 percheron_morgan_filly.jpg

 percheron_roan.jpg

 percheron_star.jpg

 percheron-foal-betsy-lamere.jpg

 percheron-in-harness-laurie-with.jpg

 percheron-L-1.jpeg

 percheronne-Pin.jpg

 PercheronWPD_Ap4H.jpg

 pouliniere-percheronne.jpg

 race-percheron-noir.jpg

 th_percheron_mare.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Animaux

Commenter cet article