Larve de tipule

Publié le par Keloise

C'est un ravageur.
 
Responsable :
L’insecte adulte appartient à l’ordre des Diptères, sorte de grand moustique inoffensif, plus connu sous le nom de cousin. Sa grosse larve gris brunâtre, dépourvue de pattes, à tête peu repérable, d’environ 4 cm de long, dévore par contre les racines des semis, jeunes plants et graminées du gazon. Le nom de tipule regroupe en réalité plusieurs espèces proches, du genre Tipula notamment.
Dégâts apparents :
 
Dans la pelouse ou la prairie fleurie apparaissent des taches jaunes, correspondant à des zones où les racines sont détruites par les larves. Au potager ou dans les massifs de fleurs, les jeunes plants dépérissent brutalement ou se couchent sur le sol. On peut parfois observer le collet attaqué.
Période des dégâts :
 
Entre mai et août surtout.
Plantes les plus sensibles :
 
Graminées du gazon, jeunes semis au potager, parfois aussi fleurs à massif.
Conditions favorables :
 
C’est surtout dans les sols humides que les larves de tipule se manifestent.
Traitement préventif :
Il convient d’éviter de favoriser des conditions humides, par exemple par des arrosages répétés, car c’est en conditions humides que les œufs évoluent en larves.
Traitement biologique :
 
Sur pelouse, une solution assez efficace consiste à étaler sur le sol en soirée, après une forte pluie, une bâche plastique noire. Les larves remonteront en nombre en surface du sol et vous pourrez les collecter le matin suivant pour les détruire. Il existe une possibilité intéressante de lutte biologique contre les larves de tipule. Les nématodes pathogènes Steinernema feltae et S. carpocapsae, qui ne présentent absolument aucun danger pour les plantes, pénètrent dans les larves et leur inoculent une bactérie pathogène qui entraîne leur mort. Ces nématodes sont proposés sous forme de poudre dans un sachet, à diluer dans un arrosoir et appliquer avec une rampe d’arrosage sur le sol. Ce traitement doit être entrepris lorsque le sol est humide et suffisamment chaud (14°C au moins).
Traitement chimique :
 
La gamme des insecticides autorisés pour traiter le sol et détruire les larves d’insectes est de plus en plus réduite, du fait des effets nocifs de ces produits. Il est possible cependant d’utiliser des granulés appâts prêts à l’emploi.
avoriser au jardin les prédateurs naturels des larves de tipule est une autre excellente mesure ! En font partie tous les oiseaux insectivores, sans oublier les poules, les hérissons et les musaraignes, les crapauds et les grenouilles et même les taupes.

Publié dans Maladies et ravageurs

Commenter cet article