La protection hivernale

Publié le par Keloise

Les plantes semi-rustiques ( -5°C ) et les gélives comme les plantes exotiques ( bananiers ) doivent être protégées pendant la période hivernale contre la pluie, le gel et le vent, surtout dans les régions au nord de la Loire, ou dans les régions montagneuses. Cette protection doit être adaptée à votre région et à votre climat.

 

Certaines plantes dites rustiques ( -10°C à -15°C ) peuvent également souffrir si elles sont installées dans un endroit venté, ou si l'hiver est particulièrement rigoureux.

 

Les jeunes plantations sont plus fragiles les premières années et doivent être protégées. De même pour les points de greffe comme sur les rosiers.

 

Plusieurs moyens peuvent être utilisé pour protéger efficacement vos plantes :

 

- Un buttage à l'aide de paille, de feuilles mortes, de terreau ou de terre permet de protéger vos rosiers, vos artichauts ou vos vivaces les plus fragiles. Vous adapterez la hauteur de la butte à la plante.

 

- Certains bulbes fragiles aux basses températures comme le dahlia, le glaïeul, l'eremurus doivent être protégés par un bon paillage si vous les laissez en place.

 

- L'installation d'une tente à l'aide d'un voile d'hivernale ou d'une bâche en plastique transparente tendue permet de protéger plusieurs plantes ou des semis en même temps et protège de la pluie froide. Dans le cas d'une bâche en plastique, laissez une ouverture pour l'aération. Le voile est tendu par des piquets aux quatre coins ou maintenu par deux piquets au centre.

 

- L'installation d'un tunnel en plastique est également intéressante pour les rangs de jeunes semis au potager.

 

- Les pots en terre cuite ou des fonds de bouteilles de 5l peuvent être utilisés en les déposant à l'envers sur vos vivaces en les remplissant de paille ou de feuilles mortes.

 

- Utilisez des plastiques à bulles pour protéger vos troncs de jeunes arbres, d'arbustes ou de rosiers tiges.

 

- Pour la tête des jeunes arbres ou arbustes, vous pouvez utiliser un plastique ou un voile d'hivernage dont vous recouvrirez le feuillage. Vous pouvez également remplir le sac de feuilles mortes ou de paille pour augmenter la protection.

 

- Pour les plantes en bac, entourez le bac de polystyrène pour protéger les racines. Mettez-en une également entre le pot et le sol pour l'isoler.

 

La protection hivernale peut-être retiré au retour du printemps, courant mars si le temps s'est radouci. Cependant, même si les froids les plus rigoureux sont passés, le gel peut encore frapper, il convient donc de garder un oeil sur la météo et de remettre les protections si le froid revenait.

 

Le voile d'hivernage vendu dans les rayons des jardineries est réalisé en polypropylène souple. Il possède une texture aérée qui laisse passer l'eau, ainsi la plante reçoit de l'humidité et surtout elle peut respirer. Ce qui n'est pas le cas lorsque vous utilisez une bache en plastique, de la condensation se forme à l'intérieur et le risque de pourriture est grand. Vous pouvez mettre en contact le voile avec les branches de la plante surtout quand le feuillage n'est pas persistant.

 

 

Publié dans Fiches jardinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article