Bupreste

Publié le par Keloise

C'est un ravageur.

 

Responsable :

 

Un coléoptère dont le nom varie selon l'espèce d'insecte Coroebus florentinus pour le bupreste du chêne par exemple, Scintillatrix (Lampra) festiva pour le Bupreste du thuja ou du genévrier
Dégâts apparents :
Branches périphériques desséchées. Les feuilles sèches restent accrochées aux branches.
Période des dégâts :
Printemps et été.
Plantes les plus sensibles :
Chêne, thuya,  genévrier, sorbier, poirier.
Traitement chimique :
Aucune sorte de traitement n'est efficace car la larve se cache sous l'écorce de la plante. La meilleure manière de s'en débarrasser et de couper la branche atteinte et de la brûler.

A l'état de larve le bupreste s'attaque aux branches et au tronc de certaines plantes. Les jeunes plantes sont sensibles car l'insecte se nourrie directement de leur bois. En ceinturant les branches les larves provoquent leur dessèchement.

 

Juste sous l'écorce des galeries visibles pleines de sciure sont occupées par la larve blanche.

 

En été elles sortent par un trou ovale. L'insecte alors adulte possède un corps allongé et des reflets jaunes. Cet insecte cause de gros dégâts sur les thuyas dans nos jardins !

 

 

 

Publié dans Maladies et ravageurs

Commenter cet article