Akhal-Teke

Publié le par Keloise

 

 

akhal-teke-stallion.jpg

 

L'Akhal-Teke ou cheval Turkmène est une race de cheval de selle très ancienne et très pure, originaire d'Asie centrale et traditionnellement élevée par la tribu des Tekes au Turkménistan dont il est l'emblème, ainsi que dans des haras comme celui d'Achkhabad. Il vivait depuis 3000 ans environ dans cette région, près des oasis du désert de Karakorum. Très rapide, il est aussi extrêmement endurant, robuste et sobre. On le connait également sous le nom de cheval d'or bien que la fameuse robe aux reflets dorés que l'a popularisé ne concernerait qu'environ 1 % de la race. Ce cheval fut un élément décisif de l'indépendance des Turkmènes face à leurs voisins. Les chevaux turkmènes sont aussi détenteurs de records d'endurance et d'un record olympique. La race faillit disparaître à cause de l'administration russe dans les années 1950 mais fut sauvée par quelques passionnés. L'Akhal- Teke a depuis dépassé les frontières de son pays natal puisqu'il est élevé à Gubden au Daghestan, au haras Lugovsky du Kazakhstan, au haras de Stavropol en Russie et des élevages ses sont développés ces dernières années en Allemagne, aux Etats-Unis et en France où l'Akhal-Téké est reconnu comme race étrangère de cheval de selle depuis 2004.

 

I - ETYMOLOGIE

 

Le nom d'Akhal-Teke vient de la vallée d'Akhal et de la tribu nomade et guerrière turkmène qui l'élève traditionnellement, les Tekes.

 

II - ORIGINE

 

Les plus anciennes traces de l'Akhal-Teke remonteraient aux 4ème et 3ème siècle avant Jésus Christ. Les auteurs russes soutiennent que la race s'est formée au fil de croisements successifs entre des chevaux robustes et résistants de diverses races, dont certains issus des caravanes qui partaient vers l'Asie et que les Tekes attaquaient au passage. Les rudes conditions climatiques auraient provoqué une sélection sévère des chevaux et peu à peu formé la race Akhal-Teke. Selon d'autres auteurs, il descend directement du cheval turkoman dont les vestiges archéologiques datés de l'époque des Scythes furent découverts dans les tombeaux des montagnes de l'Altaï. Le Turkoman aurait donné naissance à plusieurs lignées et celle des steppes d'Asie centrale serait l'Akhal-Teke.

 

C'est l'un des chevaux les plus impressionnants qui soient. Il est élevé depuis près de 3000 ans dans l'oasis d'Achkabad dans le désert de Turkménistan, un région au nord de l'Iran, par la tribu des Tekes. Il a été sélectionné pour ses aptitudes à la course. Bien que les Turkmènes l'aient sûrement un jour croisé avec des chevaux arabes et persans, l'Akhal-Teke a été préservé des influences étrangères grâce à l'isolement de sa terre natale. Dans le désert, les journées atrocement chaudes sont suivies de nuits très froides. La race Akhal-Teke est devenu mince et solide, adaptée à ces conditions très rudes. Cette conformation est compensée par des allures rapides, une très grande endurance et une robustesse illimitée due en grande partie au style de vie rigoureux qui lui a été imposé pendant plusieurs siècles. Il a gardé au cours du temps des réflexes très sauvages. Par exemple, 80 %des juments poulinent debout et absorbent leurs eaux au fur et à mesure.

 

Les méthodes traditionnelles de gestion des Turkmènes n'incluaient pas la mise à l'écurie. Les animaux étaient enveloppés dans du feutre, avec la tête qui dépassait et étaient gardés attachés à des piquets. Leur régime se composait de maigres rations de luzerne séchée, d'orge et d'un peu de graisse de mouton. Les poulains étaient sevrés très tôt et on organisait des courses de yearlings. De nos jours, les Akhal-Teke sont gardés selon des méthodes plus modernes, au pré la journée et à l'écurie la nuit. On ne les fait pas courir avant l'âge de 2 ou 3 ans, comme les pur-sang. A partir de la seconde moitié du 19ème siècle, la race faillit disparaître face à des races plus populaires comme le pur-sang anglais. Cependant quelques éleveurs disséminés dans le Proche-Orient permirant à la race de perdurer. En 1930 fut créé le stud-book de la race dont les sujets impurs (croisés avec le pur-sang anglais ou d'origine douteuse) furent retirés à partir de 1972. Aujourd'hui la race est présente dans toute l'Europe, bien qu'elle reste relativement rare (cheptel d'environ 600 têtes sur toute l'Europe).

 

III - UTILISATION

 

L'Akhal-Teke est apte à exceller dans toutes les disciplines équestres, bien que ses disciplines de prédilection soient l'endurance et le concours complet. Par le passé, ils furent utilisés avec succès pour le dressage. Abzent et son cavalier Serge Filatov ont remporté la médaille d'or de dressage aux Jeux Olympiques de Rome en 1960 et sont triple médaillés olympiques (1960 / 1964 / 1968), conservant le record olympique à ce jour. Les aptitudes de l'Akhal-Teke sont peu connues du grand public du fait qu'il s'agit d'une race assez rare et que peu pratiquent le sport à haut niveau. Il s'agit d'un cheval qui a du fond, étant donné qu'il est un cheval de course à la base, il a des allures, du caractère et un grand coeur assorti de courage et d'une joie pour le saut d'obstacles. Ils servent aussi aux haras pour améliorer d'autres races de chevaux de course. Leur vigueur extraordinaire les rend parfaitement aptes à l'endurance : ils sont en effet capables de parcourir de grandes distances sous des températures extrêmes avec de toutes petites rations. L'un des plus grands parcours d'endurance eut lieu en 1935 : des Akhal-Teke ont été utilisés pour un voyage Ashkabad à Moscou (à travers le désert de Karakoum), parcourant une distance de 1 452 km en 84 jours. En Europe, beaucoup d'éleveurs tentent d'orienter la race pour les courses d'endurance.

 

IV - DESCRIPTION DE LA RACE

 


220px-Akhalteke craem

 

     1 - Taille

 

1, 50 - 1,60 m, parfois plus grand, jusqu'à 1,70 m.

 

     2 - Robe

 

Bai, isabelle, noir, alezan, gris, palomino, crème aux yeux bleus ("cremello") ; les robes sauf noir et gris ont parfois un somptueux lustre doré ; le gris peut avoir des teintes d'argent.

 

     3 - Conformation

 

Tête très fine, grands naseaux ouverts, grands yeux expressifs, longues oreilles magnifiquement sculptées ; encolure longue, droite et souvent fine, attachée haut sur les épaules ; épaules obliques avec un garrot saillant, cage thoracique peu profonde, tendance à des reins faibles par manque de muscles ; arrière-main étroite mais avec une croupe et de longues cuisses musclées ; antérieurs droits et forts avec de longs avant-bras, longs postérieurs qui tendent à être coudés avec des jarrets clos ; pieds petits mais durs ; crins clairsemés ; peau fine. Très longiligne, son corps est long, étroit et mince, son ventre levretté, sa tête fine et l'encolure presque verticale.

 

           - Caractère

 

L'Akhal-Teke possède un caractère vif et courageux mais il est également très attaché à son cavalier, bien que méfiant, têtu et rebelle. Contrairement à une légende tenace, ils ont besoin de beaucoup de tendresse qu'ils rendent généreusement, allant même jusqu'à se tuer d'épuisement pour leur cavalier. Par contre, ils deviennent rapidement rétifs en cas de brutalité injustifiée.

 

IV - ELEVAGE

 

- Elevage d'Akhal - www.akhal-teke.biz

- Alaman Akhal Teke - www.alamanstud.com

- Elevage du jardin d'Arcos - www.jardindarcos.com

 

V - PHOTOS

 

0214.jpg

05541-2.jpg

12978-1-x.jpg

1179086a.jpg

13162854.jpg

20090210_174627.jpg

218248573_small.jpg

305869258.jpg

1350157830_small.jpg

2653146376_8ae3edee22.jpg

2835408127 9cbd9ef875

3666290710_878c49766a.jpg

3669074413_b59ba82490.jpg

3718366520_fee13734c0.jpg

3765773043_4c8fbd8c04.jpg

115702146284.jpg

2546614770044839341S500x500Q85.jpg

aa131da2a76954dcd66bd94f1f16b336.jpg

achaltekinsky-kon-5.jpg

akdpwkhq9fj0a9dog.jpg

AKHAL--1.JPG

akhal.jpg

akhal_teke2.jpg

akhal_teke2e.jpg

akhal_teke_mare_with_foal_almost_hidden_behind_at_tersk_stu.jpg

akhalfoal2.jpg

akhal-teke1.jpg

akhal-teke.jpg

akhal-teke-lofajta02.jpg

akhaltele01.jpg

akzpijse6znpso4pr.jpg

copy_of_galloping_1.jpg

Davletkhan-Akhal-TekeStallion.jpg

dcfn0010.jpg

Frygia.jpg

gd_akhal.jpg

 

gelding_vinik.jpg

Gidasp-1.jpg

habibeh-head.jpg

img_1213700347_694.jpg

 

Les-Races-et-Elevage018.jpg

 

Sergei-Gina-buck-rt.jpg

sezia-trot01.jpg

utawa210.jpg

Publié dans Animaux

Commenter cet article